programas-mosteiro-caves-mosteiroTUKTOUR PORTO vous conduira au sommet du Serra du Pilar pour y visiter le monastère, inscrit au patrimoine Mondial de l’Unesco en décembre 1996, le Monastère da Serra do Pilar, ex-libris de Gaia, a préservé son église et son cloître, de plan circulaire, exemplaire unique au Portugal. L’église est une réplique de l’église de Santa Maria Redonda, à Rome, et, est couverte par une coupole hémisphérique.

programas-mosteiro-caves-cavesTUKTOUR PORTO vous fait partager sa passion pour les vins de Porto, venez déguster avec TUKTOUR PORTO, quelques uns de ces grands vins, et partager avec une grande marque, un moment inoubliable. Vous pourrez visiter les caves, déguster des vins de Porto différents, déjeuner dans le restaurant du chais, et faire votre shopping.

Le Porto est un vin muté portugais, produit uniquement dans la région du Haut Douro, à 100 km en amont de la ville éponyme, entre Peso da Régua et la frontière espagnole. La basse vallée du fleuve, au voisinage de Porto, n’est pas le domaine du vin de ce nom mais celui du vinho verde, le climat local ne permettant pas au raisin d’atteindre ici sa pleine maturité.

La vigne est principalement exploitée par de petits producteurs, possédant de petites parcelles, appelée Quinta. Le vin est produit dans la vallée du Douro depuis l’Antiquité mais ce n’est qu’au XVIIe siècle qu’apparaît l’appellation « vin de Porto ».

Il connut à cette époque un grand succès en Angleterre. À la suite d’un embargo proclamé par le roi d’Angleterre envers le premier ministre de Louis XIV, Colbert, les Anglais se trouvent privés de leur vin favori qu’est le « clairet » de Bordeaux, et découvrent au Portugal des vins de qualité similaire. Avec le traité Methuen (1703), traité de coopération militaire, diplomatique et économique, ils obtiennent le privilège de fonder au Portugal des maisons de négoce en échange de la baisse des taxes sur le vin de Porto. Mais il reste cher et en concurrence avec les vins français. De plus, il supporte mal le voyage. On avait déjà l’habitude d’y ajouter de l’eau de vie pour qu’il supporte le transport.

C’est alors qu’un marchand anglais Jean Bearsley a l’idée d’en augmenter le degré en ajoutant de l’eau de vie de vin pure. C’est la naissance du produit sous sa forme actuelle, produit très vite apprécié en Europe. La demande ayant augmenté considérablement, cela entraîna une baisse de qualité. Le premier ministre de l’époque, le marquis de Pombal, créa donc en 1756 un comité pour garantir des critères de qualité, un précurseur des appellations d’origine protégée en quelque sorte . Les fûts de Porto devaient être transportés par bateau (les rabelos) jusqu’à Vila Nova de Gaia, où se trouvaient les principales sociétés de vente de Porto. Ces bateaux ne servent plus aujourd’hui mais peuvent toujours être observés à la ribeira de Gaia.

La vigne est cultivée sur une surface schisteuse qui repose sur un sous-sol granitique. Le sol est d’une telle pauvreté en matières organiques et d’une telle aridité que peu de plantes arrivent à pousser. Outre la vigne dont les rendements sont assez médiocres, seuls les oliviers, les amandiers et quelques méchantes broussailles peuvent survivre sur un sol si ingrat. La culture est effectuée sur des terrasses accrochées à des falaises abruptes qui se jettent dans la vallée du Douro. La région sous appellation contrôlée a un climat continental assez contrasté. Il y fait très chaud et très sec en été, et les températures peuvent atteindre les 40°. Cependant, en hiver, il n’est pas rare qu’il y neige et qu’il y fasse très froid.

programas-mosteiro-caves-mosteiroTUKTOUR PORTO vous conduira au sommet du Serra du Pilar pour y visiter le monastère, inscrit au patrimoine Mondial de l’Unesco en décembre 1996, le Monastère da Serra do Pilar, ex-libris de Gaia, a préservé son église et son cloître, de plan circulaire, exemplaire unique au Portugal. L’église est une réplique de l’église de Santa Maria Redonda, à Rome, et, est couverte par une coupole hémisphérique.

programas-mosteiro-caves-cavesTUKTOUR PORTO vous fait partager sa passion pour les vins de Porto, venez déguster avec TUKTOUR PORTO, quelques uns de ces grands vins, et partager avec une grande marque, un moment inoubliable. Vous pourrez visiter les caves, déguster des vins de Porto différents, déjeuner dans le restaurant du chais, et faire votre shopping.

Le Porto est un vin muté portugais, produit uniquement dans la région du Haut Douro, à 100 km en amont de la ville éponyme, entre Peso da Régua et la frontière espagnole. La basse vallée du fleuve, au voisinage de Porto, n’est pas le domaine du vin de ce nom mais celui du vinho verde, le climat local ne permettant pas au raisin d’atteindre ici sa pleine maturité.

La vigne est principalement exploitée par de petits producteurs, possédant de petites parcelles, appelée Quinta. Le vin est produit dans la vallée du Douro depuis l’Antiquité mais ce n’est qu’au XVIIe siècle qu’apparaît l’appellation « vin de Porto ».

Il connut à cette époque un grand succès en Angleterre. À la suite d’un embargo proclamé par le roi d’Angleterre envers le premier ministre de Louis XIV, Colbert, les Anglais se trouvent privés de leur vin favori qu’est le « clairet » de Bordeaux, et découvrent au Portugal des vins de qualité similaire. Avec le traité Methuen (1703), traité de coopération militaire, diplomatique et économique, ils obtiennent le privilège de fonder au Portugal des maisons de négoce en échange de la baisse des taxes sur le vin de Porto. Mais il reste cher et en concurrence avec les vins français. De plus, il supporte mal le voyage. On avait déjà l’habitude d’y ajouter de l’eau de vie pour qu’il supporte le transport.

C’est alors qu’un marchand anglais Jean Bearsley a l’idée d’en augmenter le degré en ajoutant de l’eau de vie de vin pure. C’est la naissance du produit sous sa forme actuelle, produit très vite apprécié en Europe. La demande ayant augmenté considérablement, cela entraîna une baisse de qualité. Le premier ministre de l’époque, le marquis de Pombal, créa donc en 1756 un comité pour garantir des critères de qualité, un précurseur des appellations d’origine protégée en quelque sorte . Les fûts de Porto devaient être transportés par bateau (les rabelos) jusqu’à Vila Nova de Gaia, où se trouvaient les principales sociétés de vente de Porto. Ces bateaux ne servent plus aujourd’hui mais peuvent toujours être observés à la ribeira de Gaia.

La vigne est cultivée sur une surface schisteuse qui repose sur un sous-sol granitique. Le sol est d’une telle pauvreté en matières organiques et d’une telle aridité que peu de plantes arrivent à pousser. Outre la vigne dont les rendements sont assez médiocres, seuls les oliviers, les amandiers et quelques méchantes broussailles peuvent survivre sur un sol si ingrat. La culture est effectuée sur des terrasses accrochées à des falaises abruptes qui se jettent dans la vallée du Douro. La région sous appellation contrôlée a un climat continental assez contrasté. Il y fait très chaud et très sec en été, et les températures peuvent atteindre les 40°. Cependant, en hiver, il n’est pas rare qu’il y neige et qu’il y fasse très froid.

Itinéraire, prix et horaires
Lieux à visiterMosteiro da Serra do Pilar Caves de Vinho do PortoHoraire09h - 18hDurée1h30mPrix20,00€/personneOptionsDépart / arrivée de votre hôtel: + 5,00 € / personne
Réserves Vous pouvez faire votre réservation par les moyens suivants
Directement aux endroits suivants:
  • Largo dos Loios Porto
  • Cais de Vila Nova de Gaia Av. Ramos Pinto, 311 Vila Nova de Gaia
Par téléphone: +351 915 094 443 (9.00h às 18.00h) Par e-mail: info@tuktour.com
En utilisant le formulaire de réservation ci-dessous * Remplisser tous les champs s'il vous plaît.